Chargement ...
thumb_Screenshot-2022-12-06-134823_main

Ensemble La Chimera

25/03/2023

TRIFOLION Echternach
Porte St. Willlibrord
L-6486 ECHTERNACH
Luxembourg


Courte description:

Musiques sacrées à la Cathédrale de Puebla

Splendeurs mexicaines - Musique religieuse dans la ville de Puebla


La ville de Puebla de ...
plus

partager : 
 
 

Description

Musiques sacrées à la Cathédrale de Puebla

Splendeurs mexicaines - Musique religieuse dans la ville de Puebla


La ville de Puebla de Los Ángeles, conçue dès sa fondation comme une ville éminemment espagnole, fut élevée au rang de siège diocésain en 1539 quand la cathédrale de l’évêché Tlaxcala y fut déplacée. Par son poids économique et politique, elle était considérée comme la seconde ville la plus importante de la Nouvelle-Espagne, uniquement surpassée par la ville de Mexico. Cependant, sur le plan du développement culturel et musical en particulier, elle était non seulement au même niveau que la capitale de la vice-royauté mais parvint même à la dépasser à l'époque de sa plus grande splendeur : le XVIIe siècle.

Pendant cet âge d'or, la cathédrale de Puebla avait des Maîtres de Chapelle qui composaient des œuvres de premier plan : Pedro Bermúdez (1603-1604), Gaspar Fernández (1606-1629), Juan Gutiérrez de Padilla (1629-1664), Juan García de Céspedes (1664-1678), Antonio de Salazar (1679-1688), Miguel Mateo de Dallo y Lana (1688-1705). À la production de ces maîtres s'ajoutait celle d'autres musiciens au service de la cathédrale, dont la qualité de composition s’avère surprenante, étant donné leur position moins importante.

Des prélats tels que Francisco de Olivera, chanteur depuis 1603 et chef de chœur de 1616 à 1642, Francisco López Capillas, organiste et bassoniste de 1641 à 1648, Antonio de Mora, prélat de 1647 à 1654, et Juan de Baeza Saavedra, chanteur et prélat de 1661 à 1706, composèrent des œuvres non seulement pour la cathédrale mais également pour d'autres institutions religieuses de la ville, comme le couvent de la Sainte Trinité de Puebla.


Ensemble La Chimera

Eduardo Egüez, direction


Oeuvres de Bermudez, Capillas, De Cespedes, De Mora, De Olivera, De Padilla, De Saavedra


Bárbara Kusa, soprano

Lixsania Fernández, mezzosoprano, viole de gambe

Maximiliano Baños, contreténor

Jorge Morata, ténor

Andrés Prunell, basse


Ensemble La Chimera

Margherita Pupulin, violon

Sabina Colonna Preti, viole de gambe

María Alejandra Saturno, viole de gambe

Carolina Egüez, viole de gambe

Josué Meléndez, cornet à bouquin

Silke Gwendolyn Schulze, bombarde

Catherine Motuz, sacqueboute

Isaure Laverne, dulciane

Carlotta Pupulin, harpe

Juan José Francione, luth, guitare, vihuela

Marco Crosetto, orgue

Florent Tisseyre, percussion

Eduardo Egüez, luth, guitare, vihuela


Ensemble Vocal du Luxembourg

Matthias Rajczyk, direction

Crée en 1991 par Pierre Cao, l’Ensemble Vocal du Luxembourg est un chœur de chambre mixte qui regroupe une vingtaine de chanteurs. Le chœur est devenu un des acteurs principaux de la scène chorale de la Grande Région en ayant assuré, depuis sa création, pas moins de 200 prestations de qualité. Depuis sa création l’EVL a connus 4 chefs permanents : Pierre Cao, Florent Stroesser, Jean-Philippe Billmann et depuis 2o19 Matthias Rajczyk. 


Un concert du Trifolion en coproduction avec RMVA - Festival de Musique Ancienne


Durée 90 min + Pause

25/03/2023 - 20h00
Ensemble La Chimera
TRIFOLION Echternach
 
Catégorie de prix Cat. 1
Tarif nomal
 
Catégorie de prix Cat. 1
Tarif jeune <27
 
Catégorie de prix Cat. 1
groupe (à partir de 5 adultes)